Créée en août 2002, l’association "Cœur au Mali" existe donc depuis près de 15 ans. Sur cette période les membres de l’association ont œuvré pour soutenir des actions de solidarité en faveur du Mali mais aussi pour sensibiliser la population bretonne à la détresse des pays en voie de développement. Les membres de l’association Cœur au Mali participent à la coopération internationale. En 14 ans, 431 700 € ont été investis à Niamana, Bamako... Nous devrions dépasser les 460 000 € en 2017 ! Qui l'aurait imaginé à la création de l'association ?

 
 



Construction de bâtiments scolaires
• extension de l'école primaire de Niamana, construction de 3 classes pour dédoubler les niveaux (en 2006)
• construction du collège de Niamana (3 classes) pour inciter les élèves à poursuivre leurs études après le cycle primaire
(en 2007)
• construction d'un puits dans la cour de récréation de Niamana
(en 2007)
• construction du bureau de direction à l'école de Niamana
(en 2007)
• construction d'une école primaire à Mangola - 6 classes (2012-01/2017)

A la rentrée scolaire d'octobre 2017, l'école devrait passer école d'Etat. Les salaires des enseignants seront alors pris en charge par le gouvernement malien.

Soutien matériel pour des établissements scolaires
• achat de fournitures scolaires (crayons, cahiers), les achats sont effectués au Mali de façon à développer le commerce local

Soutien au centre d'accueil des jeunes filles en détresse à Bamako
• financement de matériels pour la formation profesionnelle en couture : machines à coudre, à broder...(2013 et 2014)
• financement de matériels pour la formation profesionnelle en cuisine : fours, ustensiles... (2013 à 2015)
• financement de matériels pour la formation d'alphabétisaton : ardoises, crayons, cahiers... (2013 à 2017)
• aménagement d'une aire de maraîchage et achat moulin à céréales pour la formation professionnelle (2013 - 2015)

Soutien à la cellule d'alphabétisation pour les aides ménagères de Bamako
• financement d'abris pour les élèves
• distribution de vêtements aux jeunes filles pour se rendre aux cours
• prise en charge de fournitures scolaires

Soutien en matière de recherche d'emploi
• aide la création d'une cellule de recherche d’emploi en partenariat avec le M.M.T.C. (Mouvement Malien des Travailleurs Croyants) pour les chômeurs de Bamako.
• financement d’équipement (climatiseur), de mobiliers, de documentations techniques
• participation à la location des bâtiments

Soutien en matière de formation informatique à Bamako
• distribution d’ordinateurs portables et fixes et petits matériels informatiques (imprimantes, scanners...) pour aménagement de salles de cours
• participation de Florence Quéré (présidente de l’association) à la formation informatique des chômeurs et étudiants de Bamako


 

 

 


 


Construction d'une maternité & dispensaire à Mangola
• achat de mobiliers
• installation de panneaux solaires

• approvisionnement de médicaments
• achat de matériel médical
• construction d'un logement de fonction pour la matrone

Construction d'une pharmacie à Mangola
• achat de mobiliers
• approvisionnement de médicaments


Soutien à la maternité de Niamana
• rénovation de la maternité (renouvellement matelas, achat moustiquaires)

• achat de matériel médical
• installation de panneaux solaires
• approvisionnement de médicaments achetés à la pharmacie centrale de Bamako

Soutien alimentaire
• mise en place d'un projet de complément alimentaire à Niamana. Les enfants de 6 mois à 2 ans viennent prendre une ration de complément alimentaire (mélange de sorgho, haricots, mil, arachides, sucre) tous les mardis
• achat de plus de 50 tonnes de céréales (maîs, riz) depuis 2002 pour lutter contre la famine à Niamana (année de famine uniquement)


Soutien médical au dispensaire de santé de Dioumara
• achat à la pharmacie centrale de Bamako de médicaments pour la pharmacie du dispensaire (Une moyenne de 1500 euros par an de 2002 à 2007)
• financement d’une campagne anti -paludisme
• distribution de produits para-médicaux collectés en France auprès des hôpitaux, pharmacies et particuliers.

Soutien matériel au dispensaire de santé de Dioumara
• achat de matériel médical (ustensiles de chirurgie) et divers matériels (matelas, moustiquaires) de 2002 à 2007
• impression de 4000 cartes de vaccination (= carnet de santé)
• rénovation du dispensaire (peinture)

Distribution de fauteuils roulants pour des handicapés physiques de Bamako
• Le père Godiche de la mission catholique de Bamako se fait un plaisir de les distribuer

Soutien vestimentaire
• distribution de vétements pour les nouveau-nés à la maternité de Dioumara et Niamana pour inciter les mamans à venir accoucher sous assitance médicale

 

 

 


 

Construction de 32 puits sur la commune de Niamana et aux alentours
• 32 puits de 17 mètres de profondeur ont été creusés. La population boit à présent une eau de meilleure qualité et les femmes parcourent moins de kilomètres pour remplir les seaux. Un lavoir est construit près de chaque puits pour faciliter la corvée de linge aux femmes de Mangola. Lavoir qui sert également à laver les enfants, la vaisselle.

Liste des puits construits de 2005 à 2016 :
2005 : Mangola (haut)
2007 : Niamana
2008 : Mangola (bas) + Faraniko
2009 : Dougan + Zouroukoro
2010 : Bouadiougoubougou + Donekebougou + Misira
2011 : Koniko + Meniourou + Djidié + Oualabougou
2012 : Bandi + Manikebougou + Mangola (maternité) + Dialokoroba
2013 : Djero + Warabougou + Tiokorobougou

2014 : Didie + Kalifabougou Ville + Boukaibougou
2015 : Abakabougouda + Boiblena + Djelibougou

2016 : Ouassorola + Djinidiala + Tiéssebougou
2016 : Daman + Ngolobala + Zantiguila

Création d'un jardin pour l'association des femmes de Niamana
• développer le maraîchage à Niamana

Construction de 4 puits maraîchers à Dioumara
• développer le maraichage dans la région de Dioumara (Décembre 2008)

Financement de prêts à court terme à 0%
• encourager le développement agricole du village de Niamana en proposant des prêts à 0% (financement d’un moulin à céréales, petits matériels agricoles)

Achat de moulins à céréales pour les femmes de Niamana
• maïs et noix de karité sont à présent pilés dans les 10 moulins à Mangola, Zouroukoro, Dougan, Bandi, Faraniko, Donékébougou, Bouadiougoubougou, Misira, Bamako

Achat de boeufs pour les villageois de Mangola
• Des boeufs mis à disposition gratuitement par l'association et entretenus par les villageois.

Achat de 2 batteuses à céréales à Mangola
• Batteuses qui permettent de battre mécaniquement une grande quantité de céréales (mil, sorgho, maïs…) en peu de temps.


 

 

Soutien au football dans les quartiers populaires de Bamako
• distributions d'équipements sportifs (jeux de maillots des Stades plabennecois, brestois et lesnevien) et de ballons (neufs ou occasions)

Distribution de jeux de société à Niamana
• dominos, cartes, perles, ballons, etc...

Distribution d'équipements sportifs à Niamana
• les jeunes maliens portent fièrement les couleurs de Plabennec

Organisation de matches de foot à Niamana
• les buts démontables de l'association font le bonheur des footeux du village

 



 


Les membres de l’association souhaitent non seulement soutenir la population malienne mais aussi faire découvrir le Mali aux enfants et aux adultes de Bretagne.

Diaporama et expositions photos
Diffusion de diaporama dans les écoles et bibliothèques de la région.

Organisation de convoi humanitaire pour développer la solidarité
Récupération de médicaments, vétements, jouets, matériels informatiques auprès des particuliers et entreprises pour distribuer au Mali. La gestion des convois est organisée par Joël Perrier. 7500 km sont à parcourir en fourgon pour mener le convoi au Mali. Le 7ème convoi a pris la route en décembre 2009.
Compte tenue de l'insécurité qui règne dans le Sahel depuis 2010, l'association a décidé de suspendre l'organisation de convoi humanitaire.

 


 

Du temps et beaucoup de bonne volonté
Des voyages 100% solidaires (les membres de l’association qui se déplacent au Mali prennent en charge la totalité des frais). L’association ne dédommage pas les membres. L’argent de l’association ne sert qu’à financer les actions humanitaires. Depuis la création de l’association, plus d'une vingtaine de membres ont participé aux différentes missions humanitaires.

Moyens financiers
Les fonds nécessaires aux actions humanitaires sont issus des manifestations organisées par les membres bénévoles de l’association. (festival coeur au Mali organisé par "Pump Up The Volume", randonnée pédestre organisée par Les Randonneurs du Pays des Abers, randonnée VTT organisée par le Vélo Sport de Plabennec, vente de tee-shirt, concerts, opérations bol de riz dans les écoles, stand Foire Saint Michel, matches de handball, tournoi de badminton, vente de pommes-de-terre, concerts, anniversaires soliadaires, repas poulet yassa, etc...). Les dons des particuliers et entreprises (Ifremer, EVEN, Thales), subventions (Conseil Général, Conseil Régional, ...), aide Loi Oudin Santini (Commune de Plabennec, Ageance Eau Bretagne Loire) complètent le budget.